Tout savoir sur la chaudière à condensation au fioul

chaudière à fioul
La chaudière à condensation au fioul est un dispositif fonctionnant à l’énergie fossile, qui dispose néanmoins d’un rendement énergétique élevé. Quelles sont ses différentes déclinaisons ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Vous trouverez vos réponses au fil de cette page. N’hésitez pas à consulter notre annuaire pour entrer en contact avec un prestataire RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et bénéficier d’aides de la part de l’Etat.

Quel est le principe de fonctionnement d’une chaudière à condensation au fioul ?

Tout comme la chaudière à condensation au gaz, un appareil fonctionnant au fioul a le même principe de fonctionnement que sa variante classique. Cela signifie que grâce à la combustion du fioul, le liquide caloporteur du circuit de chauffage (de l’eau) est réchauffé avant d’être envoyé aux radiateurs. Il en va de même avec le circuit de production d’eau chaude sanitaire dans le cas d’un système combinant les deux.

Cependant, les modèles à condensation récupèrent la chaleur issue des fumées de combustion pour compléter la chauffe du liquide caloporteur. Ce qui implique des économies d’énergie puisqu’il n’est pas nécessaire de consommer davantage de combustible. Une fois cette opération effectuée, les vapeurs issues de la fumée sont condensées et évacuées à l’extérieur.

Il existe également des chaudières à condensation au fioul à ventouse, qui permettent d’évacuer vers l’extérieur les fumées issues de la combustion, tout en apportant de l’air frais sans créer de déperdition thermique au sein de l’habitation et en améliorant encore davantage de rendement énergétique de l’appareil.

Quels sont les atouts et les désavantages de la chaudière à condensation au fioul ?

Découvrez ci-dessous un récapitulatif des avantages et des inconvénients caractérisant la chaudière à condensation au fioul.

Les points faibles de la chaudière à condensation au fioul

Ce système de chauffage se caractérise par les désavantages suivants :

  • -Le fioul est une énergie fossile, limitée et épuisable, également responsable d’émissions de gaz à effet de serre.
  • -Stocker ce combustible représente un problème puisqu’il est nécessaire de disposer d’une cuve de stockage dont les dimensions varient selon la composition du foyer, ses besoins en consommation d’eau chaude sanitaire et en chauffage.
  • -Le fioul domestique est l’un des combustibles les plus onéreux du marché, à raison de 8 centimes d’euro par kWh (kilowattheure), contre 7 centimes par kWh pour le gaz naturel et 5 centimes pour les granulés de bois. Ce prix est d’ailleurs soumis au marché du pétrole, qui fluctue régulièrement.
  • -Le prix d’achat d’un tel appareil varie entre 5 000 et 10 000 euros, ce qui représente un investissement important.

Les points forts de la chaudière à condensation au fioul

Voici la liste des atouts caractéristiques de ce dispositif :

  • -Son rendement énergétique avoisine les 100%, ce qui signifie que l’intégralité du combustible consommé induit une restitution de chaleur. En d’autres termes, aucune perte n’est à déplorer lors du processus de combustion. Les économies d’énergie réalisables par ce biais sont donc importantes, entre 15 et 20% par rapport à un modèle classique. L’usage combiné de la vapeur et du combustible s’apparente à la production de deux énergies à partir d’une ressource unique dans le cas d’une chaudière à micro cogénération.
  • -Le fonctionnement de cet appareil est autonome, dans la mesure où il n’est nécessaire de le recharger qu’une seule fois par an.
  • -En y intégrant un thermostat connecté ou autre système domotique intelligent, il est possible d’en améliorer l’efficacité énergétique grâce à une pleine maîtrise de la consommation.
  • -Cette installation ouvre le droit au Crédit d’Impôt Transition Energétique (au taux de 15% jusqu’au 30 juin 2018) et à l’éco-prêt à taux zéro (prise en charge intégrale des intérêts par l’Etat).

    Avantages

    Inconvénients

    Haut rendement énergétique

    Energie fossile et polluante

    Fonctionnement autonome

    Stockage encombrant

     

    Coût du combustible élevé

    Compatible avec la domotique

    Installation onéreuse